Début

Quoi de Neuf

Produits

Forum

Michel M. Deschamps - Directeur

Observations
Personelles

Archives de Journeaux

OVNIs

Traces Physiques
d'OVNIs

Mutilations
d'Animaux

Occupants d'OVNIs

Cercles de Cultures

Clips Audio

Documents

Liens

Effets Physiques OVNI sur les Gens

Des gens rapportent parfois avoir ressenti de la douleur ou avoir été blessé lors d'une rencontre avec un OVNI ou lors d'un enlèvement. Les effets physiques incluent l'irritation des yeux, les "coups de soleil", les coupures, et les nausées. Après la rencontre, les témoins peuvent faire des cauchemars et avoir des crises d'anxiété. Ils peuvent aussi subir des changements de personnalité, ou des changements dans leurs croyances au sujet d'éléments importants de la vie.

L'affaire Cash/Landrum

Un des cas les plus célèbres de rencontre OVNI suivie de blessures est arrivé à deus femmes, Betty Cash et Vicky Landrum, et au petit-fils de Mme Landrum, Colby, alors qu'ils conduisaient sur une route déserte du Texas en décembre 1980. Ils virent devant eux un énorme objet brillant en forme de diamant de la base duquel sortaient des flammes. Cash arrêta la voiture et sortit pour voir l'OVNI de plus près. De l'objet émanait une intense chaleur qui ramollissait le tableau de bord de la voiture.

Terrifiée, Cash retourna à la voiture puis, avec les autres, regarda l'OVNI s'éloigner. Alors qu'il partait, une escadre d'hélicoptères apparurent et entourèrent l'OVNI. Les témoins virent l'OVNI et les hélicoptères s'éloigner et disparaître au loin. Lorsqu'ils rentrèrent chez eux, tous ne se sentaient pas bien. En quelques heures, ils développèrent des signes de brûlure, des nausées et de la diarrhée. Les symptômes de Betty Cash furent les plus sévères. Elle consulta un médecin et fut hospitalisée comme victime de brûlures. Le médecin conclut qu'elle présentait des signes d'irradiation. Les témoins attaquèrent le gouvernement américain en justice, le jugeant responsable de leurs blessures. (Ils avaient identifiés les hélicoptères comme étant des Chinook à deux rotors, de l'armée américaine). Leurs procès fut perdu, car ils ne purent jamais prouver que l'OVNI ou les hélicoptères étaient des appareils appartenant ou utilisés par le gouvernement des États Unis.


De Gauche à Droite: Betty Cash, Vickie Landrum et Colby Landrum.
 
Betty Cash avant l'Incident OVNI
 
Photographies démontrant la perte de cheveux
 
Photographies de la nouvelle chevelure
 
Vickie Landrum avec les yeux enflammés
 
Blessures et cicatrices de Vickie Landrum
 
Colby Landrum avec une certaine perte de cheveux

L'Incident OVNI de Stephen Michalak

Le 19 mai 1967, Stephen Michalak à été sérieusement brûlé lors de ce qu’il a prétendu être une rencontre avec un OVNI aux abords du lac Falcon (Canada).

Ce jour là, Stephen Michalak, mécanicien de profession, décida de passer le week-end dans le parc Whiteshell pour s'adonner à son hobby: la géologie. Après une nuit dans un motel de la route trans-canadienne, Stephen partit en direction du lac Falcon vers 5h30. Vers 12h15, alors qu'il examinait une veine de quartz au bord d'une rivière, Stephen aperçut deux objets rouges métalliques de forme discoïdale, d'environ 1,50 mètre de diamètre, qui flottaient à quelques mètres du sol au-dessus de lui.

L'un des deux objets vint se poser près de Stephen tandis que l'autre prit de l'altitude et disparut derrière la frondaison des arbres. Reportant son attention sur l'objet posé au sol, le témoin remarqua une odeur de souffre ainsi qu'un léger sifflement. Après quelques minutes d'observation, une trappe s'ouvrit dans l'objet et Stephen perçut des sons qu'il assimila à des voix qui provenaient de l'ovni. Pensant qu'il pouvait s'agir d'un appareil expérimental militaire, le témoin essaya d'appeler en anglais, en allemand ainsi qu'en français mais ne reçut aucune réponse.

Revenu de sa surprise, Stephen s'approcha de l'objet et inspecta la trappe ouverte: il ne vit que d'étranges motifs lumineux se déplaçant dans une totale obscurité. Brusquement, la trappe fut obturée par trois panneaux coulissants et Stephen reporta son attention sur l'objet en passant sa main dessus. Le contact lui évoqua celui du "verre dépoli". Soudain, la toile des gants que portait le témoin se mit à fondre, l'obligeant à rapidement retirer sa main. Immédiatement, l'objet tourna sur lui-même, et Stephen se retrouva face à une grille d'une trentaine de centimètres de large percée de trous. Un souffle chaud s'échappa des trous, embrasant la chemise et le maillot de corps du témoin. Pris de panique, Stephen arracha ses vêtements en feu et les jeta au sol tout en apercevant l'ovni s'envoler et disparaître derrière les arbres.

Complètement choqué, Stephen observa les environs et vit que la zone où était posé l'objet avait manifestement subi un fort souffle d'air. Au bout de quelques minutes, Stephen fut prit de vomissements, de migraines et décida de retourner au motel. Souffrant de violents vomissements, le témoin regagna péniblement le motel à pied après qu'un membre de la police montée lui eut refusé son aide, pensant que Stephen Michalak était ivre. Il arriva au motel vers 16h00 et demanda immédiatement au bar de l'hôtel où il pouvait consulter un médecin. On lui répondit que le premier cabinet se trouvait à plus de 75 km. Préférant retourner chez lui à Winnipeg, Stephen appela sa femme pour la prévenir qu'il venait d'avoir un accident et attendit le bus de 20h45.

Son fils vint l'accueillir à Winnipeg vers 22h15 et l'emmena immédiatement voir un médecin. Le médecin de l'hôpital de Misericordia qui l'examina remarqua immédiatement les brûlures de forme carrée dont le torse et le ventre de Stephen était recouverts; de plus, les vomissements et les migraines ne s'étaient pas arrêtés. Deux jours plus tard, craignant une irradiation, son médecin généraliste l'envoya consulter le Département de médecine nucléaire de l'hôpital, mais le spécialiste ne trouva aucune trace d'irradiation et diagnostiqua une simple brûlure thermique. Stephen Michalak affirma avoir perdu une dizaine de kg dans la semaine qui suivit son étrange rencontre. Plusieurs enquêteurs officiels interrogèrent le témoin et retournèrent sur les lieux de l'observation: ils y découvrirent les restes carbonisés des vêtements de Stephen ainsi que plusieurs pièces métalliques non identifiées. Des traces de radiations extrêmement importantes furent détectées à certains endroits de la zone et les pièces métalliques furent identifiées comme de l'argent quasi-pur (98%). Stephen Michalak est décédé en octobre 1999.



Photographie montrant le gant brûlé, le chapeau et la chemise de Michalak.
 

Sources:

http://www.cufos.org/FAQ_French_P1.html
http://rr0.org//science/crypto/ufo/enquete/dossier/CashLandrum/index.html
http://www.nidsci.org/pdf/mccampbell.pdf
THE CASH-LANDRUM UFO INCIDENT par John F. Schuessler
THE UFO ENCYCLOPEDIA par John Spencer
http://science.howstuffworks.com/falcon-lake-incident.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_de_Falcon_Lake

 
 
Droits d'auteur au détenteur des croquis/photo. Aucune infraction voulu. Pour des besoins d'éducation seulement.